Dans ma bibliothèque

Meurtres pour rédemption, Karine Giébel

Le tribunal des âmes de Donato Carrisi terminé, j’ai plongé dans Meurtres pour rédemption de Karine Giébel.

Meurtres pour rédemption

Voici la quatrième de couverture :

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière. Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes. Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l’esprit au-delà des grilles. Grâce à l’amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres. Pourtant,un jour, une porte s’ouvre. Une chance de liberté. Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n’aspire qu’à la rédemption.

Ce livre, j’ai tout de suite plongé dedans. On ne fait pas que lire ce livre, on le vit, j’ai vécu ce livre, je suis allée dans cette prison, dans ses cachots, j’ai vécu ce qu’a vécu Marianne. L’auteur nous plonge dans son univers, le milieu carcéral devient une réalité. Pas de loi dans cet endroit, à part celle du plus fort, la brutalité est présente tout le long, parfois choquante. Les prisonniers, ces femmes, sont traités comme des bêtes, rien de plus et ça fait mal car ces personnages sont attachants, Karine Giébel arrivent à rendre attachantes des personnes qui n’ont rien eu d’humain dans leurs actes d’horreurs.

Marianne est incontrôlable, dangereuse, une machine à tuer comme il peut en exister dans la vie de tous les jours. Malgré ce qu’elle a fait, on aime Marianne qui n’est pas si insensible que ça, elle est perdue, et ne cherche qu’à se faire pardonner. C’est un personnage tiraillé, écorché mais forte, elle m’a fait pensé à Lisbeth, mon personnage chouchou de Millénium de Stieg Larsson. Marianne est tantôt une victime, tantôt un monstre.

L’écriture de Giébel est fluide, les pages défilent sans qu’on ne s’en rende compte. Je n’ai pas vu passer les 988 pages, ce livre m’a retourné, il est noir, très noir mais merveilleusement bien écrit. Il fait prendre conscience de la chance d’être libre, de savourer ce qu’on a. Je ne peux que vous le conseiller, je pense que ça restera un de mes polars préférés, je reprends la citations de Gérard Collard qui apparaît sur la couverture de ce roman :

Un choc comme je n’en ai jamais eu !

 

signature

 

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply
    Madeinsunnydale
    5 juin 2016 at 0 h 05 min

    J’aime beaucoup les romans type policiers donc je pense que j’apprécierais ce roman 🙂 J’en ai encore plusieurs à lire mais je vais l’ajouter à ma liste de romans à lire haha!

    • Reply
      Le boudoir d'Amandine
      6 juin 2016 at 8 h 56 min

      J’ai une liste de romans à lire assez impressionnante en ce moment donc je comprends lol.
      Tu me diras ce que tu en auras pensé 😉

  • Reply
    sthecrazygirl
    5 juin 2016 at 16 h 11 min

    C’est mon roman préféré 🙂 Je voulais justement en parler sur le blog un de ces quatre. Je trouve que tu le décris très bien! Karine Giebel a la faculté de nous transporter dans l’univers qu’elle souhaite et cela très facilement.
    Bisous
    s

    • Reply
      Le boudoir d'Amandine
      6 juin 2016 at 8 h 58 min

      Je crois que je n’ai jamais lu un roman qui transporte ainsi. Hâte de voir ta revue alors 😉
      Je pense que je vais vérifier régulièrement les sorties livres de cette auteure.
      Bisous !

  • Reply
    beautyeveryday
    5 juin 2016 at 21 h 35 min

    Ah je le connais, je regarde toujours les livres quand je vais à Cultura est celui la je l’ai vu 🙂
    généralement j’adore les thrillers, romans policiers etc l’histoire m’avait bien plu, je ne l’ai pas acheté car je termine le mien!! gros bisous

    • Reply
      Le boudoir d'Amandine
      6 juin 2016 at 8 h 59 min

      Ohh tu es raisonnable, je n’attends jamais de terminer un livre pour en acheter un autre. Ma pile de livres à lire grossit de jour en jour lol.
      Bisous !

  • Reply
    aurely27_beauty
    6 juin 2016 at 13 h 51 min

    coucou!
    c’est un de mes livres préféré de Karine Giebel, il est génial !!! J’en ai pleuré tellement j’étais dedans, et comme tu dis on arrive à s’attacher au personnages malgré les fautes commises etc…
    J’ai tout lu d’elle, si tu as aimé celui-ci je te conseille “Purgatoire des innocents” 🙂
    Gros bisous

    • Reply
      Le boudoir d'Amandine
      8 juin 2016 at 14 h 31 min

      Coucou ! Oui, une vraie claque ce livre ! J’ai vu le Purgatoire des innocents et il me tente bien, en fait tous ses romans me tentent donc je pense que je vais tous les acheter lol.
      Gros bisous !

  • Reply
    Kelly
    1 février 2019 at 9 h 26 min

    Bonjour, j’ai lu ” Meurtre pour rédemption ” il y a quelques mois mais je n’ai malheureusement pas accroché. Par contre, je te rejoins quand tu dis qu’on est plongé dans le milieu carcéral et qu’on se rend vraiment compte de la dureté du milieu. Karine Giebel est trés bonne dans l’art de retranscrire des ambiances. Cependant, je me suis ennuyée à un moment, je trouvais qu’il ne se passait ps grand chose. Je n’ai pas réussi à le finir et pourtant j’aime beaucoup Karine Giebel .
    J’ai vu que tu parlais d’autres livres de cette auteur mais je ne les connais pas encore. Connais-tu ” Toutes blessent, la dernière tue ” ? Pour moi, il est juste excellent.
    Je tiens également un blog littéraire, n’hésite pas à y faire un tour 🙂
    Trés bonne journée !

    • Reply
      Le boudoir d'Amandine
      1 février 2019 at 17 h 32 min

      Bonjour !
      Oh mince, il fait parti de mes préférés ! Malgré les longueurs, j’ai beaucoup aimé le personnage de Marianne. J’ai lu “Toutes blessent, la dernière tue” et il est très prenant également ! Je dois en faire un article d’ailleurs ! Je vais aller sur ton blog avec plaisir, merci de ton passage.
      Bonne journée et à bientôt.

    Leave a Reply